Certains affirment que l’entraînement des muscles respiratoires, autrement connu sous le nom d’EMI (entraînement des muscles inspiratoires), n’améliore pas les performances sportives. Certains pensent que l’entraînement avec un masque peut également entraver votre entraînement. Il y a beaucoup fausses vérités , mais la plus courante est que le masque sportif n’améliore pas les performances.

Comment fonctionne le poumon lors d’effort sportif ?

Chaque jour, nous en apprenons plus, de par les études scientifiques, de par le retour de grands sportifs également. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles l’entraînement respiratoire améliore les performances. Une respiration plus profonde conduit à une meilleure oxygénation des tissus, c’est du bon sens vous me direz.

Mais pourquoi les respirations plus profondes oxygénent-elles mieux? La réponse est simple: nos poumons sont formés d’alvéoles. Les alvéoles sont les composants de nos poumons qui sont responsables de l’échange d’oxygène et du dioxyde de carbone avec l’air extérieur.

Une respiration normale n’utilise qu’une fraction de la surface cumulée des poumons. Dans la plupart des cas, il s’agit du tiers supérieur. Ironiquement, cette zone des poumons ne transforme pas l’oxygène aussi bien que le tiers médian des poumons et le tiers inférieur des poumons (selon un cadre théorique reconnu appelé théorie des «3 zones»).

Pourquoi ? Il y a plus de sang dans les parties inférieures et moyennes de nos poumons que dans la partie supérieure. Plus de sang dans les alvéoles signifie plus de sang qui peut se lier à l’oxygène. La plupart d’entre nous respirons de la poitrine pendant nos activités quotidiennes régulières. Ces mauvaises habitudes se traduisent presque toujours par nos séances d’entraînement. La respiration thoracique supérieure gonfle principalement la partie supérieure de nos poumons, laissant les zones inférieures moins utilisées.

Comment optimiser sa respiration pendant l’effort

Une respiration plus efficace sur l’ensemble des 3 parties du poumons donnera une musculature respiratoire plus forte. Des muscles respiratoires forts et bien conditionnés nous permettent de respirer plus lentement et plus profondément pendant l’entraînement. Cela donne aux poumons suffisamment de temps pour se gonfler plus efficacement, permettant ainsi à l’air d’atteindre les alvéoles dans les zones inférieures des poumons. Le résultat se traduira par moins de fatigue et un rendement de travail plus élevé sur des intervalles de temps prolongés. Le masque d’entraînement vous aide à atteindre ces objectifs plus rapidement !

Notre diaphragme peut être considéré comme le capitaine de l’équipe en ce qui concerne nos muscles respiratoires. Si nous pouvons maîtriser notre respiration à travers plusieurs postures et pendant diverses activités fonctionnelles, nous pouvons nous assurer que nous pouvons profiter des bienfaits d’une respiration plus profonde. La plupart d’entre nous ont de mauvaises habitudes respiratoires à mesure que la charge de travail augmente. Le pire est l’activation excessive des muscles respiratoires secondaires. Et quel est l’indicateur clé que cela se produit pourrait-on demander? Cycles de respiration rapides et peu profonds en réponse à une charge de travail croissante.

Chacun de nous peut s’identifier à l’essoufflement que nous ressentons lorsque nous atteignons notre limite pendant un entraînement. Il semble qu’aucune respiration ne puisse étancher notre soif d’air. Cela peut être attribué à la fatigue musculaire respiratoire et à une puissance insuffisante qui conduit à l’activation des muscles secondaires. Un diaphragme qui est plus fort et qui a un seuil d’endurance plus élevé, assurera que les principaux moteurs de la respiration restent engagés plus longtemps, ce qui conduira finalement à un débit plus élevé pendant de plus longues périodes.

L’utilisation du masque d’entraînement pour favoriser le système repiratoire

La partie délicate dans tout cela est qu’il est très difficile d’isoler le diaphragme. Il est relativement simple de se concentrer sur le diaphragme lorsque nous sommes dans une position immobile ou pendant une activité. Cependant, essayer de se concentrer sur sa respiration pendant que nous sommes en effort est une histoire complètement différente. Et s’il y avait un appareil qui faisait ça pour nous?

Heureusement, il y a… Le training mask. Voici différents modèles de masques d’entraînement ! C’est le premier et le plus efficace entraîneur de muscles respiratoires fonctionnels disponible. Le masque applique une résistance à chaque respiration prise pendant l’entraînement. Afin d’obtenir une respiration satisfaisante, il faut inhaler plus lentement et avec plus de force. Ce style d’inhalation isole le diaphragme d’une manière que notre respiration seule ne pourrait jamais accomplir. L’atout de l’utilisation du masque d’entraînement pendant l’exercice est qu’il facilite une bonne technique de respiration sans avoir à se concentrer dessus. Cela permet à l’utilisateur de bénéficier des avantages dans plusieurs domaines de formation.

La fatigue est l’ennemi pendant l’exercice. Le masque d’entraînement donne à ses utilisateurs l’outil dont ils ont besoin pour vaincre cet ennemi. Une autre solution est d’acheter un chalet à la montagne, car l’altitude apporte des avantages similaires. De grandes équipes sportives vont s’entrainer en montagne avant les compétitions.