Pour le tour de taille, nous dirions que vous devriez augmenter d’une taille votre pantalon de ski par rapport à votre pantalon habituel. Ceci afin de s’assurer qu’ils ne sont pas trop serrés pour ne pas entraver votre mobilité ou votre confort.

Lorsque vous réfléchissez à la taille d’un pantalon et que vous l’essayez, il est impératif de veiller à ce qu’il soit bien ajusté. Ils ne doivent être ni trop serrés ni trop amples : un juste milieu est toujours préférable, même si pour les snowboarders, il est recommandé de choisir une coupe plus ample en raison de l’ampleur des mouvements qu’implique ce sport.

Quelle doit être la longueur des pantalons de ski ?

Les pantalons de ski doivent généralement être plus longs que vos pantalons ou jeans de tous les jours, car ils doivent principalement couvrir vos chaussures de ski. Vous trouverez un large choix d’équipement de ski sur ce lien. Nous vous recommandons de viser une longueur supérieure d’environ 4 à 5 pouces à votre longueur habituelle pour vous assurer que c’est bien le cas.

Une caractéristique commune des salopettes est la guêtre à neige, qui est une protection en tissu placée au bas du pantalon près de l’ouverture de la jambe, conçue pour empêcher la neige de pénétrer dans les interstices de votre équipement, vous gardant ainsi à l’abri de la neige et au sec.

Les guêtres de neige sont généralement munies de fermetures éclair, de boutons pressions ou de sangles ajustables pour ajuster la coupe et offrir suffisamment de place pour qu’elles puissent s’adapter à vos bottes et salopettes.

Comment les pantalons de ski doivent-ils être ajustés ?

Étant donné que vous allez beaucoup bouger en raison de la nature physique exigeante du ski, il est essentiel que votre pantalon de ski soit bien ajusté pour permettre la mobilité dans diverses conditions météorologiques tout en offrant un confort et une sécurité optimaux.

Il est important de noter que les pantalons de ski sont conçus différemment pour les femmes et les hommes afin de s’adapter confortablement aux différentes formes de corps.

Étant donné que les femmes peuvent avoir une taille plus petite et des hanches plus larges que les hommes, il est essentiel que la taille soit ajustée et sûre, tandis que les jambes ont suffisamment d’espace pour bouger afin de fléchir et de fléchir les genoux.

Que porter sous les salopettes

Cela dépend des conditions auxquelles vous serez confronté. La tradition veut qu’au moins une couche de base thermique soit portée sous votre pantalon de ski, mais cela peut être inutile lorsque vous skiez tard dans la saison par temps relativement doux.

Lorsque vous skiez au milieu de l’hiver, il est conseillé de mettre quelque chose de plus substantiel sous vos salopettes. Il peut s’agir d’une couche de base thermique plus lourde ou d’une couche hautement isolante en laine mérinos.

La laine polaire, bien qu’elle offre une grande chaleur, doit être évitée car sa texture plus grossière frotte contre l’intérieur des pantalons de ski, ce qui nuit à votre liberté de mouvement. Optez pour une couche de base avec une finition lisse et élégante.

Pensez au climat

Comme pour le reste de votre équipement de ski, le style des salopettes dont vous avez besoin dépend fortement des conditions dans lesquelles vous vous trouvez.

En fonction de l’endroit où vous vous trouvez et des conditions météorologiques, vous pouvez opter pour un style de pantalon de ski plutôt qu’un autre.

Isolé ou non isolé ?

Les pantalons de ski sont généralement rembourrés avec du polyester. Le rembourrage sèche également rapidement, ce qui en fait un meilleur choix que le duvet pour les pantalons de ski qui seront probablement mouillés par la neige et les embruns des pistes.

Ces styles sont destinés à être associés à des couches de base en dessous pour répondre à la température à laquelle vous vous sentirez à l’aise à différents moments de votre session de ski. Ce choix de conception convient également mieux à la plus grande souplesse de mouvement nécessaire au snowboard.