Quelle lampe frontale choisir pour le running ? 

Il existe des centaines de lampes sur le marché, tous dotés de caractéristiques, de conceptions et de spécifications différentes, ce qui rend le choix d’une lampe frontale appropriée assez difficile.

Nous espérons que le guide des principales caractéristiques qui suit apportera une certaine clarté sur ce qui est important lors de du choix d’une frontale et facilitera le choix de la lampe appropriée.

Il est essentiel que votre lampe frontale puisse résister aux conditions pluvieuses qui peuvent se produire sur les sentiers. Les indices d’étanchéité vont de IPX1 à IPX8. IPX7 offre une protection contre l’immersion jusqu’à 1 m pendant 30 minutes et IPX4 offre une protection contre les éclaboussures d’eau. Tout ce qui se trouve entre IPX4 et IPX8 doit être adapté aux pistes sous la pluie.

De combien de lumens avez-vous besoin dans une lampe frontale ? 

Entre 100 et 300 lumens devraient suffire pour une randonnée dans l’obscurité. Ce type de luminosité permettra une visibilité de 50 à plus de 100 mètres, ce qui est suffisant même pour le trekking en montagne, où vous devez voir loin mais aussi sous vos pieds.

lampe frontale trail running

Qu’est ce que la luminosité et les lumens ? 

Chaque année, les fabricants de frontales sortent des lampes plus puissantes, ce qui nous laisse avec la question suivante : quelle doit être la luminosité d’une lampe ? Les lumens mesurent la quantité de lumière visible qu’un certain projecteur peut produire, bien que cela ne se traduise pas toujours par une luminosité ou une qualité d’éclairage.

La distance du faisceau est également une bonne indication de la qualité du système de lentilles optiques d’une lampe frontale. Lors du choix d’une lampe, il convient de noter que vous n’utiliserez pas le réglage de luminosité maximale pendant de longues périodes, car la batterie se décharge très rapidement.

Pour une utilisation générale autour du camping et pour les randonnées occasionnelles, nous recommandons une lampe frontale d’une portée comprise entre 25 et 150 lumens. Si vous prévoyez de faire des randonnées en montagne ou des courses dans l’obscurité totale, nous recommandons des lampes de 250 lumens et plus.

Type d’éclairage

Il existe trois types d’éclairage, à savoir l’éclairage fixe, parfois vous pouvez régler la largeur du faisceau, l’éclairage stroboscopique, et l’éclairage en rouge. La plupart des lampes sont équipées en série d’un faisceau fixe. Les faisceaux fixeent concentrent la lumière, ce qui vous permet de voir plus loin sur un sentier ou de voir des éléments au loin.

Les optiques de type flood, en revanche, sont utiles pour voir ce qui se trouve près de vous et sont particulièrement utiles sur le camping.

Enfin, les leds rouges sont utiles pour fournir une lumière douce qui ne dérange pas les yeux de votre entourage et qui peut servir de lumière de secours ou de visibilité.

Poids et confort

Le poids d’une lampe frontale peut faire ou défaire l’expérience d’un utilisateur. En général, plus les lampes sont puissantes, plus elles sont lourdes en raison des piles ou batteries supplémentaires et d’un boîtier en aluminium ou en plastique épais.

Nous vous recommandons d’opter pour l’option la plus légère disponible qui convient  à votre usage. C’est généralement l’option la plus confortable et vous permettra de vous déplacer plus librement.

La répartition du poids de la lampe frontale est également un facteur clé qui contribue au confort. C’est là que la conception des sangles entre en jeu. Les lampes plus légères et plus compactes ont tendance à avoir une seule sangle élastique en nylon qui s’enroule autour des côtés de votre tête.

Les lampes plus lourdes utilisent une deuxième sangle qui passe sur le dessus de la tête. Cela permet un ajustement plus sûr, adapté à des activités plus vigoureuses. Lorsque les lampes deviennent plus puissantes, les piles stockées à l’avant ont tendance à déséquilibrer la frontale, ce qui fait que la lumière se déplace de haut en bas lorsque vous marchez ou vous courrez.

Lorsque vous optez pour des lampes plus puissantes, assurez-vous que le bloc-piles/batterie est situé à l’arrière de la tête ou qu’il est muni des sangles de soutien nécessaires.

Durée de vie des batterie

En ce qui concerne la durée de vie des batterie, il y a souvent des divergences dans les chiffres communiqués par les fournisseurs. Chaque lampe a des réglages différents rendant leur durée de vie difficile à comparer. Certains modèles sont équipés d’indicateur de niveau de batterie restant et d’un système de protection vous évitant de finir dans le noir complet.

Pour les longues randonnées, nous recommandons d’utiliser des lampes à piles jetables, car il est plus facile de transporter des piles de rechange qu’un chargeur solaire.

Un autre facteur à prendre en compte est le type de technologie d’éclairage. Une technologie d’éclairage constante fournit une luminosité constante, même lorsque la batterie commence à se décharger, ce qui par contre,réduit la durée de vie de la batterie.

Résistance à l’eau

Il est essentiel que votre lampe frontale puisse résister aux conditions pluvieuses qui peuvent se produire sur les sentiers. Les indices d’étanchéité vont de IPX1 à IPX8.

IPX7 offre une protection contre l’immersion jusqu’à 1 m pendant 30 minutes et IPX4 offre une protection contre les éclaboussures d’eau. Tout ce qui se trouve entre IPX4 et IPX8 doit être adapté aux pistes sous la pluie.